Le cinéma parlant (avec un accent français) au Québec

L’été dernier, j’ai notamment travaillé pour le Grafics, le groupe de recherche sur l’avènement et la formation des institutions cinématographique et scénique, à l’Université de Montréal. À l’aboutissement de plusieurs de leurs recherches sur le cinéma des premiers temps, ils ont construit un site web qui propose des textes de vulgarisation scientifique de leurs découvertes.

Inglorious Basterds | Le suspense et le rapport à l’histoire dans l’uchronie

Ce texte révélera vraisemblablement des moments clefs de l’intrigue du film dont il est question. J’étais très enthousiaste à ma sortie du film Inglorious Basterds de Quentin Tarantino, sentiment partagé par les cinéphiles avec qui j’étais réuni. Je ne m’attendais cependant pas à voir autant de réticence de toute part, allant du mépris d’un cinéaste […]

Lutter contre la prévisibilité?

Je n’ai jamais vraiment aimé être prévisible : comme si le fait que les autres puissent savoir ce qu’on va faire leur donnait un certain pouvoir sur nous. C’est futile quand on y pense. J’ai vu une sage réponse dans La République de Platon à propos de ce type de commentaire : [Thrasymaque :] Je […]

Pourquoi les « règles de l’art » fonctionnent

Je suis souvent réticent face aux « règles de l’art », c’est-à-dire des méthodes plus ou moins considérées comme infaillibles pour qu’un certain art fonctionne. Je m’explique de plus en plus pourquoi ces règles de l’art peuvent fonctionner. Par exemple, dans son article qui se veut une introduction à la composition en photographie, Yanik Chauvin parle des […]

Le franc-jeu et The Illusionist

Je voulais émettre une critique au film The Illusionist (Neil Burger, 2006), si on le considère d’un point de vue ludique, soit par rapport à un jeu entre l’instance créatrice et le spectateur (ou le lecteur). Je signifie immédiatement que ce type d’analyse m’a été introduit dans le cours Analyse filmique à l’Université de Montréal […]