Mon statut d’imposteur ou La tendance vers le standard du goût?

Je fais ici mon mea culpa : je suis un imposteur. Si vous faites une liste des 100 films à avoir vu dans sa vie, je n’en aurais pas vu 15% (ok, peut-être 30%). Aux yeux de plusieurs, je ne serais pas un vrai, un « bon » cinéphile, ou du moins mes connaissances cinéphiliques sont limitées. […]