Retour sur le dernier Reliquaire: les mondes vidéoludiques

Je fais rarement des retours sur les événements auxquels j’assiste, mais j’avais envie de le faire pour ce Reliquaire. Je crois que certaines discussions pourraient se transposer ici lorsque certains lecteurs apprécient les thèmes, et peut-être que ce sera le cas pour ceux qui ont été traités mercredi dernier.

La définition du jeu vidéo

D’abord, pour ceux qui seraient encore réticents à l’admettre, voici un extrait de La Presse (lundi, 29 mai 2006) qui parle d’un « jeu vidéo » où sa propriété ludique se veut dans le fait qu’on ne peut pas vraiment jouer. C’est plutôt de nous qu’on se joue. Voici donc une manière de passer un discours politique […]