Menu Fermer

Maya

Maya

La dernière fois que j’ai perdu un animal, c’était Laïna il y a maintenant neuf ans. Bien qu’elle était la plus jeune, j’avoue que je n’avais pas pensé que Maya vivrait encore aussi longtemps. Maya était toujours un peu plus en retrait, plus réservée. Elle était moins destinée que Laïna à s’intéresser à nos enfants; et pourtant, elle a fini par s’habituer et même apprécier leur présence. C’est peut-être ce qui lui aura permis de vivre jusqu’à près de 21 ans. Elle aura finalement côtoyer les deux pendant leurs sept et quatre premières années. Je vais m’ennuyer du temps passé en famille avec elle comme du temps où elle venait se réchauffer derrière mon ordinateur ou se faire flatter devant mon écran.

Il y a deux semaines, alors qu’elle avait beaucoup de difficulté à se déplacer, elle se reposait sur moi pendant que je terminais un Fire Emblem. Sachant qu’il ne lui restait pas beaucoup de temps, j’ai décidé de l’apporter dans le lit, entre Marie et moi. Elle avait l’air bien mais je me suis demandé si elle ne restait pas avec nous parce que c’était plus souffrant de se déplacer.

Au milieu de la nuit, je me réveille et constate que Marie ronfle — toute la famille a un fort rhume. Maya est encore dans le lit avec nous, mais je vais dormir sur le divan.

Je me lève le lendemain et Maya est sur moi, sur le divan.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *