Menu Fermer

La difficulté de construire des examens

Je débute ce billet de blogue en pleine surveillance d’examen. Je navigue au poste-maître de la classe sur mon blogue et tombe sur un vieux billet écrit dans l’évidente frustration du moment après un examen axé un peu trop sur le « par cœur » à mon avis. Après discussion en commentaires, j’y écris ceci:

Juste le spécifier, mon objectif avec ce post était de me remémorer ces frustrations au moment où, je l’espère, ce sera moi qui aurait l’autorité de définir la manière dont on doit juger de la compréhension d’un étudiant vis-à-vis d’un autre. À ce moment-là, je voudrai me rappeler du moi du moment, qui tentait tant bien que mal d’aller plus loin que de prouver qu’il est capable de se rappeler des choses (« Le paradoxe de ‘l’étude' », commentaire du 18 mars 2008).

Je fais de mon mieux pour ne pas trop frustrer mon moi du passé!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *