Je n’ai pas encore terminé Final Fantasy (1987) sur iPod (2010). Je suis déçu de certains aspects, notamment que je suis à peu près certain qu’il est plus facile que l’original, ce qui ne devrait pas m’étonner, considérant ce qui avait déjà été fait avec la version SNES de Final Fantasy IV pour sa localisation en Amérique du Nord en 1991. Reste que c’est vrai que souvent, les « vieux » jeux étaient beaucoup plus difficiles que les jeux actuels, pour que les terminer prenne plus de temps et qu’on en ait plus pour son argent. Je vais quand même, lorsque j’amorcerai Final Fantasy II (1988), opter pour une version sur émulateur de NES.

Final Fantasy (iPod/iPhone)

De nos jours, pour pallier à la difficulté de ces jeux, on a souvent recours aux walkthroughs, c’est-à-dire à des guides qui décrivent étape par étape ce qui peut être accompli pour terminer le jeu. Ces walkthroughs sont évidemment disponibles dans Internet. Selon le genre du jeu et ses spécificités de jouabilité, le walkthrough pourra être plus ouvert, voire comporter des éléments de suggestion plutôt qu’un ton impératif.

Par exemple, dans un que j’ai consulté pour FF, écrit par Psycho Penguin (Steve Saunders) (2002), celui-ci nous suggère de retourner dans un donjon précédent pour se battre à plusieurs reprises contre un type de créature qui donne un bon nombre de points d’expérience par rapport à l’effort à investir.

When you are done, go back to the Ice Cave, go up, and keep fighting the Eye. He is worthless as hell now in terms of attacks, and he gives you 3225 experience and 3225 gold. Yay! Keep fighting until you’re bored, you should have a lot of gold and great levels now. Now, go buy all the stuff in Gaia you need.

L’ordre d’exploration des jeux classiques

Autre élément qui m’a surpris dans un walkthrough, c’est une remarque de son auteur, Dark Vortex (Quan Jin) (2008). Pour nous indiquer comment aller dans la Waterfall Cavern, celui-ci y va d’une référence à un autre jeu:

The river will begin to tighten up and empty into a lake in the middle of a mountain range. If you ever played A Link to the Past, you’ll know what to do here. There’s a waterfall. Navigate your Canoe right into it to *gasp* find a secret spot!

LttP_img_Waterfall_Wishes
Entrée dans une chute d’eau dans The Legend of Zelda: A Link to the Past.

Je concède que ce n’est pas grand-chose, mais j’ai quand même esquissé un sourire: dans un walkthrough d’un jeu sorti originellement en 1987, il y a une référence à un jeu sorti en 1991. C’est encore moins pertinent de faire ressortir cet élément que le walkthrough a explicitement été fait pour la version PSP. Mais le destinateur est, de toute évidence, un « rétro-gamer » qui ne joue pas nécessairement aux jeux dans leur ordre de sortie originale.

Publié par Simon Dor

Simon Dor est professeur en études vidéoludiques à l’Unité d’enseignement et de recherche (UER) en création et nouveaux médias de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue depuis août 2016. Il a soutenu sa thèse de doctorat sur l'histoire des jeux de stratégie en temps réel. Il écrit ici depuis 2006, d'abord comme étudiant en études cinématographiques éventuellement spécialisé en jeu vidéo (2008-2015), puis comme chargé de cours (2013-2016) en études du jeu vidéo (Université de Montréal) et en communication (UQAM). Ses jeux de prédilection sont StarCraft, Sid Meier's Civilization II, Final Fantasy VI, Crusader Kings II et Ogre Battle.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire